THÉRAPEUTE spécialisé Jeunes Adultes (18-34 ans)
Thérapie Brève et Accompagnement Projet Professionnel pour les 18-34 ans à Paris 20ème et en Visio

Le Blizzard Mental


Le Blizzard mental

 

Deux contenus m’ont mené à vouloir développer la notion de Blizzard et de voile mental.

Premièrement la chanson de Fauve “BLIZZARD" que je vous invite à écouter si le coeur vous en dit.  Cette chanson raconte de manière très marquante et musicale comment nos pensées, nos injonctions nous embrouillent, nous embrument, nous désorientent et l’auteur introduit une sorte de hargne positive, une envie de se recentrer sur soi, sur l’essentiel comme un vecteur pour recréer de la clareté.  ça me donne de l’élan de l’écouter.
 

 

 

Le second contenu vient de mes séances avec mes patients/clients qui expriment la sensation d’avoir un voile, un brouillard, peut-être un blizzard devant leurs yeux.  Ce “voile” est distinct du brouillard mental étudié en neuropsychologie et lié à états de fatigue ou troubles de l’attention car il ne correspond pas à un moment ou on se laisse aller à la reverie mais plutôt à une sorte de rideau d’interférences qui vient s’interposer entre le sujet et le monde. Il serait lié à une surcharge voire une saturation d’information et de décisions.    

 

Tweets, FOMO, Scrolling, “Shorts/Reels”, dématérialisation etc.. 

Ces éléments sont bien évidemment distincts mais ils ont un élément commun : ce sont des cycles très courts d’information et décision ou à minima “réaction” si pas décision.  Ils se produisent plusieurs dizaines de fois par jour.  Avant l’arrivée de l’email en entreprise, les temps de réflexion, d’intégration de l’information, de préparation de décision représentaient une part significative du quotidien.  L’email nous a fait basculer dans un mode d’information/réaction permanent ou il faut se discipliner à trouver du temps pour l’analyse de l’information. 

 

Moins j’analyse plus je génère du brouillard

L’étymologie du mot ANALYSE vient du grec “analuein” qui signifie “défaire une trame”, “décomposer”, “examiner en détail”, “résoudre”.  Pour résoudre il faut décomposer, “lever le voile”. Sans analyse, le flou reste et s’accumule jusqu’à créer un voile.   

 

A titre d'exemple lorsqu'on réalise un acte d'achat, au lieu de se dérouler comme une prise d’information et de décision (je me renseigne sur les produits et j'achète), devient un flux (pub, informations produits, information caractéristiques environnementale du produit, avis consommateurs, avis des amis, changement de prix, enquête de satisfaction....) perçu comme non maîtrisé, qui nous emporte sans que nous soyons réellement aux commandes.  La décision échappe au sujet, elle devient à la fois éthique (est ce juste de faire ce que je fais? comment puis-je en être sur?) et sociale (vis à vis des autres mes actions ont un impact, je suis jugé et je juge en permanence)

Sur-consommation, sur-information, sur-relation, sur-décision, sur-jugement..

Cet empilement de processus d’information-décision qui trainent en longueur avec les petites et grandes réactions émotionnelles qui y sont associées, peuvent générer progressivement une sorte de confusion mentale, et de distance dans laquelle le sujet préfère se regarder faire à travers un voile plutôt que d’être pleinement présent dans ce blizzard permanent d’information-actions-réactions.

Les impacts psychologiques de ce brouillard peuvent être divers.  

  • perte d’estime de soi à cause d’une perception dilué de sa propre capacité à décider

  • angoisses d’erreurs de décision à répétition

  • fatigue de la remise en cause permanente des choix par de nouvelles informations

  • ascenseur émotionnel lié aux informations qui aident à la décision (+) et celles qui rajoutent du doute (-)

  • frustration liée à la recherche permanente du “mieux”

  • fatigue de la prise de décision permanente 

 

Le podcast suivant de l’institut VIRAGES sur Spotify  présente bien les différents impacts psychologiques conséquence de la complexification des choix : https://open.spotify.com/episode/0dlCNgNeb9udrqlK987WnT?si=520ac4c9c4b04059 

 

Comment dissiper le blizzard?

Je propose deux pistes de travail personnel pour entamer une première démarche. Et suis à votre disposition pour avancer plus activement sur ce chemin si vous le souhaitez  - prenez RdV

Vous pouvez apprendre à observer le brouillard, le voile et noter sur une échelle de 1 à 10 son niveau d’opacité, son épaisseur, la distance qu’il met entre vous et le monde. Tentez de noter ou vous êtes, ce qui se passe en vous et autour de vous lorsque le brouillard est particulièrement dense ou lorsqu’au contraire il semble être allégé.  Vous repèrerez peut être des conditions qui sont favorables à l'éclaircie.

Passé l'observation, vous pouvez tenter une première confrontation en fabricant vous même de manière volontaire du brouillard pour mieux le dépasser, le purger.  Densifiez avant de dissiper.  Plutôt que d’éviter le brouillard, et vous battre contre toute la journée, consacrez 30 minutes le matin pour bien l’observer, pour laisser venir toutes les idées parasites qui vous passent par la tête, toutes les mini-informations et mini-décisions, les regrets et les hésitations du quotidien et vous les écrivez sur une feuille de papier ou un cahier.  

 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Le Blizzard Mental

24 Jan 2024

Le Blizzard mental
 
Deux contenus m’ont mené à vouloir développer la notion de Blizzard et de voile mental.
Premièrement la chanson de Fauve “BLIZZARD" que ...

La dé-stimulation

31 Oct 2023

 

La dé-stimulation
Les neurosciences sont très à la mode et on analyse scientifiquement de mieux en mieux comment notre cerveau “répond” à différents sitmu...

Le choc du changement de ville ou de pays

15 Août 2023

Sortie du foyer familial,
Déménagement Province/Pays étranger -->Paris
 
Pour de nombreux étudiants et jeunes diplômés originaires de province ou venant de l'étranger, Paris reste une destinati...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.